Il était une fois Alger

Savez-vous que Bologhine Ibn Ziri est le PERE D'EL DJAZAIR.

Palais du Bey d’Oran : Découverte

deux grottes troglodytes et de fragments de poterie

grottes troglodytes - Oran
Deux grottes troglodytes et des fragments de poterie ont été récemment découverts au périmètre du monument archéologique « Palais du Bey » à Oran, a-t-on appris auprès de l’antenne de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés à Oran.

Les deux grottes troglodytes, qui remontent à l’époque médiévale, ont été fortuitement découvertes lors des travaux d’entretien et de désherbage au niveau du Fort « Châteauneuf », a indiqué le responsable des monuments archéologiques, M. Massinissa Ourabah. Ces deux grottes, utilisées par les Espagnols pendant la période de leur occupation de la ville d’Oran, puis par les Ottomans à des fins encore méconnues, se composent d’une pièce de quatre mètres carrés, ayant une fenêtre et une voûte d’aération, selon la même source.

Une gamme de pièces importantes de vases en terre cuite, des jarres, des ustensiles, des restes de fours et des conduites d’eau ont été découverts lors des fouilles menées par une équipe pluridisciplinaire chargée par l’Office, a-t-on indiqué. Il s’est avéré que les techniques utilisées dans la fabrication de ces pièces remontent à l’époque ottomane, ce qui suppose que les deux grottes servaient comme ateliers de poterie, selon la même source. Selon l’équipe, des fouilles minutieuses doivent être effectuées au niveau du périmètre du fort espagnol « Châteauneuf » surtout qu’il renferme de précieux trésors qui pourraient remonter à l’époque phénicienne, a-t-on ajouté.

L’antenne d’Oran de l’Office organisera, à l’occasion de la célébration du mois du patrimoine, des portes ouvertes sur cette découverte pour permettre aux architectes, historiens, archéologues et amateurs du patrimoine de les consulter et de s’y intéresser de plus près et aux curieux de découvrir ces trésors.

L’antenne de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés a prévu également, en coordination avec les différentes instances concernées, des visites à différents monuments que recèle la wilaya d’Oran, ainsi qu’un concours sur les monuments et le patrimoine historique.

Au programme de la manifestation figurent également des conférences sur de nombreux sujets inhérents, notamment, à « la préservation du patrimoine des biens archéologiques» et « la ville d’Oran au XIXe siècle ».

[via]  elmoudjahid.com

Articles apparentés

Commentaires

commentaires

  • Les origines du nom -ALGER- Les origines du nom -ALGER- Le nom français, ALGER, tire son origine des premières transcriptions de EL DJAZAIR par les navigateurs Catalan, pisans et génois qui commerçaient avec le pays. 5 397 vues
  • La population d’Alger au XIXe siècle La population d’Alger au XIXe siècle La population d'Alger a pu être évalué, grâce aux renseignements que nous fournissent les témoignages des voyageurs et des captifs. : En 1450 : 20.000 habitants En 1580 : 60.000 habitants En 1634 : 100.000 habitants par Haedo En 1755 : 100.000 habitants par père Dan En 1830 : 30.000 ... 3 941 vues
  • La Citadelle d’Alger La Citadelle d’Alger La citadelle d’Alger a été construite il y a près DE 500 ans sur les hauteurs de la CasbahPlongée dans les arcanes et l’histoire de Dar Essoltane Alger abrite encore des vestiges de renommée mondiale et des monuments historiques de grande valeur, certes en état de ... 2 262 vues
  • Il était une fois Alger: Icosium [suite] Il était une fois Alger: Icosium [suite] Il était une fois Alger: Icosium [suite] Au cours du 7èm siècle, à l'aube de l'Islam, s'installe sur le site la tribu des Béni-Mezghana qui s'adonne à l'agriculture et à l'élevage. Elle entretient, par ailleurs, des relations commerciales avec les villes de la rive nord de la ... 1 428 vues
  • ALGER LA BIEN GARDÉE ALGER LA BIEN GARDÉE Trois expéditions avec bonbardement de la ville en un demi-siècle. Les rois de France et ceux d'Angleterre, les Tsars de Russie, les Princes d'Italie, les papes, les moines guerriers de Malte n'eurent d'autres soucis que de raser l'état barbaresque "Alger, la ville au mille canons", faisaient ... 1 140 vues

Recherche
Quelques idées




Navigation
Archives
Pourquoi pas !