Il était une fois Alger

Savez-vous que Bologhine Ibn Ziri est le PERE D'EL DJAZAIR.

Une rétrospective de leur présence en Algérie

les phéniciens en algerie

Les Phéniciens, ce trait d’union entre l’Afrique et l’Europe:
L’exposition « Les Phéniciens en Algérie ». Les voies du commerce entre la Méditerranée et l’Afrique noire » est représentée par plus de 250 objets de musée, a été inaugurée ce week-end à Alger, au palais de la Culture Moufdi Zakaria.

Organisée dans le cadre de la coopération culturelle algéro-italienne, cette manifestation illustre la culture phénicienne en Algérie, dont le développement s’étend de la fin du 6e au 1er siècle avant l’ère grégorienne, à la fois dans son rôle de trait d’union entre le monde nord-africain et le monde européen et sous l’aspect de la valorisation des civilisations numides locales.

Le vernissage de l’exposition, qui se poursuivra jusqu’au 20 février, s’est déroulé en présence de la ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, et du vice-premier ministre, M.Noureddine Yazid Zerhouni, ainsi que des représentants du corps diplomatique accrédité à Alger. Dans une déclaration à la presse, Mme Toumi s’est félicitée du programme tracé entre l’Algérie et l’Italie dans le cadre de la coopération culturelle. Une coopération qui comprend, a-t-elle souligné, plusieurs volets, notamment, celui de la restauration des sites historiques et la formation des jeunes dans ce domaine. L’ensemble des objets exposés ont été trouvés lors des différentes fouilles archéologiques menées dans des nécropoles et sanctuaires découverts dans plusieurs sites archéologiques qu’abritent les villes dans lesquelles les Phéniciens avaient installé des comptoirs ou des promontoires, comme Tipasa, Cherchell, Guelma, Sétif et Jijel.A travers un parcours en zigzag, le visiteur peut découvrir une mosaïque d’objets en provenance des différents musées nationaux de plusieurs villes algériennes, qui traduisent la relation tissée entre les populations numides et les navigateurs phéniciens venus de l’Orient à la recherche de matières premières.

Un matériel de différents supports archéologiques, à savoir des statuettes en terre cuite ou en bronze, de la poterie et de la céramique, cruches, gourdes, amulettes en bronze et autres objets de l’époque, a été installé tout au long de deux galeries parallèles et séparées par des affiches instructives.

[via] R. C.., horizons-dz.com

Articles apparentés

Commentaires

commentaires

  • Les origines du nom -ALGER- Les origines du nom -ALGER- Le nom français, ALGER, tire son origine des premières transcriptions de EL DJAZAIR par les navigateurs Catalan, pisans et génois qui commerçaient avec le pays. 5 397 vues
  • La population d’Alger au XIXe siècle La population d’Alger au XIXe siècle La population d'Alger a pu être évalué, grâce aux renseignements que nous fournissent les témoignages des voyageurs et des captifs. : En 1450 : 20.000 habitants En 1580 : 60.000 habitants En 1634 : 100.000 habitants par Haedo En 1755 : 100.000 habitants par père Dan En 1830 : 30.000 ... 3 941 vues
  • La Citadelle d’Alger La Citadelle d’Alger La citadelle d’Alger a été construite il y a près DE 500 ans sur les hauteurs de la CasbahPlongée dans les arcanes et l’histoire de Dar Essoltane Alger abrite encore des vestiges de renommée mondiale et des monuments historiques de grande valeur, certes en état de ... 2 262 vues
  • Il était une fois Alger: Icosium [suite] Il était une fois Alger: Icosium [suite] Il était une fois Alger: Icosium [suite] Au cours du 7èm siècle, à l'aube de l'Islam, s'installe sur le site la tribu des Béni-Mezghana qui s'adonne à l'agriculture et à l'élevage. Elle entretient, par ailleurs, des relations commerciales avec les villes de la rive nord de la ... 1 428 vues
  • ALGER LA BIEN GARDÉE ALGER LA BIEN GARDÉE Trois expéditions avec bonbardement de la ville en un demi-siècle. Les rois de France et ceux d'Angleterre, les Tsars de Russie, les Princes d'Italie, les papes, les moines guerriers de Malte n'eurent d'autres soucis que de raser l'état barbaresque "Alger, la ville au mille canons", faisaient ... 1 140 vues

Recherche
Quelques idées




Navigation
Archives
Pourquoi pas !