Il était une fois Alger

Savez-vous que Bologhine Ibn Ziri est le PERE D'EL DJAZAIR.

Dans cette partie basse de la ville, s’y installèrent les Beylerbey de 1534 à 1585, les Pacha de 1585 à 1659, Agha de 1659 à 1671 et, enfin, les Dey de 1671 à 1817. Alger, Capitale du pays durant la période 1529 à 1830 avait une place forte et disposait d’une flotte redoutable qui lui confère une autorité sans égale en mer.

Le dos tourné au continent, la face largement ouverte sur la baie, Alger a vécu du 16e au 19e siècle par la mer et pour la mer, sous la direction des RAIS qu’on appelait “Les Maitres de la Méditerranée“, car en très peu de temps Alger s’imposa dans le concert des nations et se tailla une place de choix en Méditerranée. C’était l’époque de la course. Les états batissaient leurs relations sur les résultats de leur confrontation en mer.

Alger se dotta alors d’une flotte redoutable et s’attache les services de corsaires intrépides qui allaient guerroyer en Méditerranée et même dans les lointaines mers du Nord. Le courage et l’audace des Raïs d’Alger, qui ont fait la richesse et le prestige de la Régence, attisaient la rancoeur et le dépit des nations européennes qui n’aspiraient qu’à en découdre avec la Régence d’Alger.

Recherche
Quelques idées




Navigation
Archives