Il était une fois Alger

Savez-vous que Bologhine Ibn Ziri est le PERE D'EL DJAZAIR.

Ces cinq portes étaient :

  • Bab Djedid qui s’ouvrait sur la citadelle,
  • Bab Azzoun qui donnait sur la Mitidja et facilitait ainsi les activités commerciales avec l’intérieur,
  • Bab Djezira donnait sur le port qui constituait en fait, le poumon de la ville,
  • Bab El Oued communiquait avec l’ouest et le cimetière, et
  • Bab El Bhar qui donnait sur l’arsenal où se construisaient notamment les célèbres galiottes.

Un des plus illustres fils de la Casbah, Hamidou était un Raïs téméraire dont les exploits ont nourri pendant logtemps de belles légendes. Fils d’un modeste tailleur, Hamidou qui était grand amiral de la flotte algérienne fût atteint en 1815, par des éclats d’obus américains lors d’une bataille navale au large de Gibraltar.
Se sachant condamné, il ordonna à un de ses lieutenants de jeter son corps à la mer, sa dernière demeure. Une statue de cet authentique “D’ziri” a été édifée à Alger.

Recherche
Quelques idées




Navigation
Archives